Ourdir son linkbuilding

Non, il n’est pas interdit d’ourdir son linkbuilding. C’est même conseillé si vous voulez avoir un profil de Netlinking le plus varié possible. Dans la stratégie de diversification du Netlinking, le SEO a tendance à penser que cela signifie varier les spots, varier les ancres des liens. Euh oui, OK. C’est vrai que c’est déjà ça et il est vrai que ce n’est pas vraiment le cas de tous les SEO, loin s’en faut.

Et si on modifiait aussi nos habitudes quant aux liens ?

ourdir-linkbuilding

Jusqu’à un changement de méthodologie ?

Mais si on allait plus loin dans la démarche en variant aussi la méthodologie ? Parce que c’est vrai qu’à ce niveau-là, nous sommes tous plus ou moins pareils : je vais aller mettre mon lien là et une fois qu’il y est, je le pousse. Et là aussi, c’est déjà pas mal, parce que tout le monde ne pense pas forcément à populariser ses liens et quand c’est fait, ça ne l’est pas toujours avec une grande finesse et des liens issus de textes très qualifiés pour rester poli, même si on considère toujours que notre soupe est meilleure que celle du voisin qui lui ne sait pas cuisiner, de toute évidence.
Alors évidemment, difficile de préparer la popularisation de son lien quand celui-ci est issu d’un linkbaiting aucunement sollicité, nous sommes d’accord. Pour ces liens-là, popularisation a posteriori donc, logique et inévitable. Mais pour les autres.

Changer nos habitudes de linking et de popularisation

Pourquoi ne pas varier un peu dans la mesure où cela ne prend pas plus de temps ? Et puis un peu comme Netcomber est l’outil preuve des SEO paranos qu’ils ont raison de l’être, je pense, mais si quelqu’un comme Sylvain Peyronnet veut confirmer ce sera avec plaisir, que Google pourrait aisément (même s’il n’a pas besoin de cela) détecter que le lien vers le site est systématiquement posé en commentaire d’abord (vite vite vite, faut être le premier à spam… commenter chez son copain pour récupérer le max de jus) avant d’être twitté, plussé, etc. Et pourquoi pas changer de temps en temps ? C’est vrai ça, rien ne vous empêche de d’abord Twitter ou Retwitter puis d’aller commenter après ? Rien ne vous empêche non plus, de mettre des mentions +1 et de partager sur Google + ou Facebook autre chose que vos propres publications ? Cela peut paraître évident dit comme cela. Et pourtant, je suis sûr que vous avez tous des exemples. Voilà, voilà. Variez, « dénombrilisez », ça sera quand même plus naturel !

Utilisé pour son double sens, voici les significations du verbe ourdir.

Le webmaster peut avoir noté cette page.
[Total: 1 Average: 5]
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *