Agence Web Douai : de la genèse à l’arrivée

Ces quelques lignes vont vous permettre de découvrir comment, après un parcours des plus atypiques, j’en suis arrivé à proposer les services d’une agence web à Douai en tant que freelance.

Qui est le freelance qui se cache derrière ce site ?

Malgré un patronyme relativement peu fréquent, même dans le Nord Pas-de-Calais, nous sommes, rien que dans la métropole lilloise plusieurs Nicolas Ooghe… Aussi, cette présentation et ce site, devraient en théorie vous permettre de ne pas me confondre avec l’un de mes homonymes.

Des études au métier de référenceur

Référenceur à Valenciennes au sein d’une société d’envergure européenne dans le domaine de la formation à distance, Le chemin qui m’a amené à y être aujourd’hui est relativement original, ce que vous allez pouvoir constater. Si je me dirige vers la communication, (BTS communication des entreprises puis Licence Information et Communication option communication des entreprises), ma localisation, en Bretagne dans la banlieue lorientaise, ne m’aide pas vraiment à trouver un emploi dans ma branche. Si la situation a bien évolué depuis, à l’époque, j’occupe alors des postes, que l’on peut qualifier d’attente. Je suis effectivement surveillant dans plusieurs établissements scolaires, ce qui contrairement à ce que l’on pourrait croire reste une expérience que je continue de considérer comme très enrichissante.

Retour dans le Nord à Lille puis Douai

photo2Revenu dans le Nord quelques années après la fin de mes études, ce n’est plus réellement la localisation, mais davantage la période qui n’est pas vraiment propice à l’emploi. Et la communication web ne fait pas exception à la conjoncture et de nombreuses agences web sont en souffrance car il s’agit d’un budget, la communication, qui a vite tendance à être le ou l’un des premiers impactés.

Je me tourne donc, faute de mieux et attendant patiemment mon heure, une nouvelle fois vers les services de l’Éducation Nationale, cette fois non pas comme surveillant, mais comme agent contractuel au service du Rectorat de Lille. La révision des effectifs se faisant à la baisse, et comme bien souvent en pareille situation, le dernier arrivé est bien souvent le premier remercié, ma période “rectorale” s’arrête.

Un nouveau membre dans la communauté SEO

Un léger mal pour un bien immense. A cheval sur deux propositions, j’opte pour une formation en référencement au sein de l’agence web douaisienne, Portailpro. Cette dernière travaille alors en collaboration avec l’agence de communication Tigre Blanc qui lui est accolée : plus d’informations ici. Proche de mon domicile, c’est donc à Douai que je découvre alors l’existence du référencement, qui, en dépit d’un parcours non-informatique, colle parfaitement à ma formation initiale. Je fais la connaissance des balises title, des mots clés, de la soumission dans les annuaires, des URL réécrites, etc. C’est cette découverte qui me conduit par la suite à devenir référenceur à Valenciennes, poste que j’occupe à l’heure actuelle en tant que salarié. J’y suis actuellement Traffic manager, où je m’occupe du référencement mais pas uniquement. En effet, je crée et gère des sites, blogs et autres espaces de communication qui ont pour but d’apporter des prospects qualifiés à notre société.

Du salariat à l’activité d’agence web

C’est en prenant goût à la création de site Internet que je décide d’en monter plusieurs pour des projets personnels (dont vous pouvez visualiser une infime partie dans les réalisations) et de les monétiser, mais aussi de proposer mes services en la matière et même de façon un peu plus élargie encore à la manière d’une agence web traditionnelle. Résident douaisien, je monte cette agence de communication web sur Douai depuis mon propre domicile, mais je suis ouvert à toute proposition environnante. Comprenez par là que si vous êtes basé sur Arras ou Lens par exemple, vous pouvez me soumettre votre projet web sans aucun problème.

Et sinon, qui suis-je ?

Sinon, d’un point de vue plus personnel, il n’y a pas que le référencement qui anime mes journées. Il est souvent intéressant de se définir par ses loisirs, en voici un peu plus concernant les miens. Je suis un grand passionné d’un triptyque assez courant au niveau des loisirs : musique / cinéma / famille et amis. Un premier élément à vous livrer ici sur ma personnalité, je considère que la dernière partie, famille et amis, se doit de rester relativement secrète ou pour le moins discrète (pour vivre heureux, vivons cachés 😉 ).

Zik, zik, zik

Je suis un grand drogué de musique, je suis particulièrement éclectique. J’aimerais que tout ce que je tente soit frappé de talent et de réussite comme ces quelques artistes que j’aime beaucoup : Coldplay, Daft Punk, et Damon Albarn dans la gamme (très) grand public, 20syl, Les Innocents et KT Tunstall dans la gamme coup de cœur plus perso.

Old School Powaa

Musicalement je viens de parler d’artistes qui se produisent encore, mais je suis un inconditionnel des Beatles, de Dire Straits, des Stones, d’Édith Piaf… Je suis de toute façon très Old School à de nombreux niveaux. Je me tourne ainsi tout aussi volontiers vers le dernier André Dussolier ou le dernier Catherine Frot (d’autant plus s’ils sont associés) que vers le dernier blockbuster américain qui claque. Je continue de me régaler comme un gosse devant les {tri|quadri|…}logies que j’adorais plus jeune Retour vers le futur, Star Wars, Indiana Jones…

Et pour le reste, si vous voulez en savoir plus à mon sujet, les commentaires sont là pour cela 😉

Le webmaster peut avoir noté cette page.
[Total: 1 Average: 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *